Accueil Anxiété Perte de poids liée à l'anxiété : conseils pour gérer le stress et retrouver un poids santé

Perte de poids liée à l'anxiété : conseils pour gérer le stress et retrouver un poids santé

13 avril 2023
Rédigé par Inès Mouldi

Perte de poids due à l'anxiété : comment gérer son stress pour retrouver un poids santé

Si classiquement l’anxiété est souvent reliée à une augmentation de l’appétit et à une prise de poids, il arrive également que des personnes anxieuses maigrissent à vue d’œil. Pour ceux qui rêvent de perdre leurs kilos en trop, cela peut représenter une véritable aubaine. Cependant, même dans ces cas, l’amaigrissement peut parfois devenir si important qu’il en deviendra dangereux. Découvrons par quels mécanismes ce trouble psychologique peut causer une perte de poids et quels sont les moyens qui permettent d’éviter cela.

Les mécanismes qui lient l'anxiété à la perte de poids

D’après l’étude menée par Santé Publique France fin 2022, 24 % des Français affichent des signes d’état anxieux. Ce chiffre est assez alarmant, surtout quand on connaît toutes les conséquences que peut avoir l’anxiété sur la santé. Parmi ces effets nocifs, nous retrouvons la perte de poids qui peut être expliquée par de nombreux mécanismes inhérents au trouble mental.

Il y a d’abord une sur-activation du métabolisme. En effet, l’anxiété est sous-tendue par une sorte de dysfonctionnement du système d’alerte du cerveau. Selon la psychologue Megan Turner (2022), cela déclenche une grande sécrétion de cortisol qui augmente la vigilance, le rythme cardiaque, la tension corporelle et qui accélère le fonctionnement métabolique. Or, lorsque ce dernier est trop rapide, il va brûler plus vite les calories et les ressources énergétiques du corps, provoquant sur le long terme une perte de la masse corporelle.

Ensuite, il faut savoir que l’adrénaline générée en grande quantité dans les troubles anxieux, va surtout stimuler le cerveau, les muscles et le cœur au détriment du système digestif. Cela peut alors causer une perte d’appétit.

Enfin, il ne faut pas oublier que le stress et l’anxiété sont parfois les principaux facteurs étiologiques de troubles digestifs. L’étude de Gorard et ses collaborateurs (1996) a démontré qu’ils avaient une action directe sur le transit intestinal et qu’ils provoquaient des diarrhées pouvant expliquer l’amaigrissement. Celui-ci peut aussi être la conséquence d’autres pathologies gastriques dues au stress comme l’ulcère duodénal, le syndrome du côlon irritable, le reflux gastro-œsophagien ou des maladies inflammatoires de l’intestin.

Comment savoir si la perte de poids est due à l'anxiété ou à un autre problème de santé

Très souvent, la personne anxieuse ne se rend pas immédiatement compte de sa perte de poids. Elle est tellement envahie par les angoisses et par la gestion des symptômes physiologiques qu’elle ne constate pas son amincissement. Il faut noter que ce dernier sera considéré comme préoccupant si le poids perdu, durant les 6 derniers mois, est égal ou supérieur à 5 % du poids habituel.

C’est souvent l’entourage qui va être surpris par la métamorphose physique du sujet et qui va l’alerter. La question qui se posera alors visera à déterminer si l’amaigrissement est une conséquence de l’anxiété. Généralement, lorsque l’origine est psychogène, elle accompagne les symptômes suivants :

  • Des inquiétudes permanentes
  • De l’irritabilité
  • Des difficultés de concentration
  • Des palpitations cardiaques et une augmentation de la tension artérielle
  • Une tension corporelle importante
  • Des troubles du sommeil
  • Des maux de tête fréquents
  • Des nausées et des problèmes gastriques.

Cependant, le stress et les troubles anxieux ne sont pas les seuls facteurs déclenchant la perte de poids involontaire. Il se peut que le sujet souffre d’autres pathologies, parfois létales, qui nécessitent une prise en charge rapide par un médecin. C’est pourquoi, il est capital de consulter et que le professionnel de la santé pose un diagnostic. Selon Wasseran (2021), les affections qui peuvent entraîner un fort amaigrissement sont très nombreuses. Parmi ces dernières, nous retrouvons :

  • Le diabète
  • L’hyperthyroïdie
  • La maladie cœliaque
  • La tuberculose
  • Les cancers
  • La sclérose en plaques
  • La dépression
  • La schizophrénie…
Perte de poids liée à l'anxiété : conseils pour gérer le stress et retrouver un poids santé

Les conséquences de la perte de poids due à l'anxiété sur la santé physique et mentale

Si une petite perte de poids peut ne pas déranger, voire être appréciée, lorsque l’amaigrissement est trop important, ce n’est jamais sain. Cette maigreur, entraînée par l’anxiété, aura alors des conséquences négatives indéniables. Ces dernières se manifestent d’abord au niveau de la santé physique et on pourra observer :

  • Un stress oxydatif : il s’agit d’une production excessive de radicaux libres dans l’organisme qui peuvent avoir pour effet : une accélération du processus de vieillissement, des troubles neurodégénératifs et des cancers.
  • Une perte musculaire : lorsque la balance affiche une baisse du poids, il s’agit d’abord d’une perte en muscles. Or, cette dernière peut rapidement devenir problématique et causer une pathologie assez dangereuse comme la sarcopénie qui impacte les performances physiques, et même la marche du sujet.
  • Une fatigue chronique : à la perte rapide de poids s’ajoutent souvent un essoufflement et une grande asthénie. Chaque geste devient alors un effort. Par ailleurs, cette fatigue se ressent également sur le plan intellectuel et amplifie les problèmes de concentration des anxieux.
  • Des problèmes cardiaques : comme les autres muscles du corps, celui du cœur sera forcément fragilisé par une maigreur pathologique.

Au niveau mental, divers soucis peuvent apparaître suite à une perte de poids importante et involontaire :

  • Augmentation du niveau de l’anxiété : la personne sera encore plus préoccupée et inquiète qu’elle ne l’est déjà, puisqu’elle voit dans son miroir les conséquences de ses angoisses. Cela risque donc d’augmenter son sentiment de mal-être et de frustration.
  • Difficultés à accepter le nouveau physique : il est généralement dur d’assumer la transformation surtout qu’elle n’est pas volontaire. En plus, l’entourage renvoie, généralement, une image négative. Cela met parfois à rude épreuve les assises narcissiques de la personne.
  • Repli sur soi : en ayant du mal à s’accepter, la personne préférera se refermer sur elle-même, diminuer ses contacts sociaux et le risque de s’exposer au regard d’autrui.
  • Émergence d’affects dépressifs (voire d’une dépression) : entre la diminution de l’estime de soi et l’isolement, une tristesse pathologique risque d’éclore face à la perte de poids consécutive à l’anxiété.

Comment gérer son anxiété pour retrouver un poids santé

Une fois la perte de poids constatée, il faudrait trouver des solutions pour grossir et atteindre un indice de masse musculaire normal. Pour cela, la personne devra aussi bien agir sur son anxiété que sur ses habitudes alimentaires.

Les stratégies de gestion du stress

Pour gérer son anxiété convenablement et stopper son impact sur le poids et l’appétit, il y a :

  • Les psychothérapies : il existe bon nombre de techniques thérapeutiques qui permettent de dépasser l’anxiété. Selon le type de trouble dont souffre le patient et sa capacité à l’introspection, le psychologue ou le psychiatre lui conseillera l’approche la mieux adaptée à son cas. Cette dernière peut être cognitivo-comportementale, psychanalytique ou systémique.
  • Les médicamentsles antidépresseurs, les benzodiazépines ou les autres anxiolytiquepourront être prescrits, si le psychiatre juge que c’est nécessaire. Le médecin sera, cependant, spécialement vigilant lors du choix du traitement puisque certains ont pour effet secondaire de diminuer l’appétit.

Les techniques de relaxation

Le sujet peut aussi adopter certaines techniques de relaxation pour retrouver un poids santé. Il faut savoir que la majorité des études scientifiques se sont principalement concentrées sur les médecines douces et leur capacité à aider à perdre du poids. Cependant, en partant du même principe, les spécialistes affirment que ces méthodes marchent également dans les cas où la personne voudrait grossir.

  • La méditation : le mindfulness, également connu sous le nom de pleine conscience, est une méthode qui permet au sujet de prendre le contrôle de sa vie et de modifier ses comportements. Elle agira donc autant sur le stress et l’anxiété que sur le comportement alimentaire.
  • L’hypnose : la revue de la littérature, effectuée par Montgomery GH et ses collaborateurs en 2017, démontre que l’hypnose a une action bénéfique sur la perte de poids.

Les exercices physiques à pratiquer pour gérer l’anxiété et contrer la perte de poids

La personne dont l’anxiété a engendré une perte de poids peut également se prendre en charge seule en se mettant à l’exercice physique. Il faut savoir que le lien entre la pratique sportive régulière et la réduction du stress n’est plus à démonter. D’un autre côté, cette activité a un double intérêt puisqu’elle permet dans certains cas de gagner en masse musculaire et de retrouver un poids normal. Parmi les sports les plus conseillés, il y a :

  • La natation : le papillon, le crawl et la brasse peuvent aider à reprendre du poids.
  • La musculation : les tractions, le développé couché et les squats sont les exercices les plus conseillés à ceux qui veulent gagner en masse musculaire.
  • L’athlétisme : le lancer fait partie des disciplines qui permettent de développer les fibres musculaires, de gagner en force et en poids.

Les aliments qui peuvent aider à réduire l'anxiété et favoriser la prise de poids

Confrontés à des patients souffrant de stress, les spécialistes en nutrition ont découvert un domaine de recherche extrêmement riche. Leurs études ont permis d’affirmer que de nombreux aliments pourraient simuler l’effet de la médication pour réduire l’anxiété. Voici ceux qui peuvent à la fois accomplir cette mission, mais aussi permettre au sujet anxieux de retrouver son poids santé :

  • Les noix : riches en fibre, en magnésium et en fer, elles sont très caloriques et ont des propriétés anti-stress avérées.
  • Les aliments riches en Oméga-3 : il s'agit de l'huile d’olive, du saumon, des graines de sésame, de tournesol…
  • Le lait écrémé : le tryptophane qu'il contient stimule la libération de la sérotonine.
  • La banane : elle a un grand apport en calories et en vitamine B.
  • Le miel.

Les habitudes de vie à adopter pour réduire l'anxiété et favoriser la prise de poids

Pour gérer au mieux l’anxiété tout en reprenant du poids, il est recommandé de :

  • Bénéficier d’un nombre suffisant d’heures de sommeil chaque nuit,
  • Ajouter les noix et les graines aux desserts et aux salades,
  • Prendre deux collations par jour minimum,
  • Boire des tisanes de fenugrec pour leurs vertus antistress et leur capacité à stimuler l’appétit.

Comment l'estime de soi et la psychologie peuvent influencer la perte de poids due à l'anxiété

Une perte de poids involontaire s’accompagne souvent par une mauvaise image de soi. La personne ne supporte plus son reflet dans la glace et risque de perdre sa confiance en elle-même. Funrham et ses collaborateurs (2002) affirment l’existence d’un lien implacable entre satisfaction par rapport à sa représentation corporelle et estime de soi. Or, lorsque cette dernière est faible, cela rendra encore plus fragiles les capacités de gestion de stress et l’aptitude à atteindre des objectifs, tel que celui de retrouver son ancien corps.

Alors pour renforcer cette dimension de la personnalité, le sujet peut :

  • Travailler sur ses croyances et ses pensées automatiques pour changer sa perception de sa propre valeur
  • Répertorier ses succès et ses points forts
  • Prendre du recul par rapport à ses échecs
  • S’entourer de personnes bienveillantes et à l’écoute.

Conclusion

De nombreuses pathologies physiques et psychiques peuvent expliquer une perte de poids involontaire. Parmi celles-ci, il y a bien sûr l’anxiété qui agit via la forte sécrétion hormonale pour réduire l’appétit ou accélérer le métabolisme. Cela pourrait entraîner des conséquences négatives sur le corps, mais également sur la psychologie de la personne qui aura du mal à s’accepter. Son estime de soi s’en trouvera affaiblie. Heureusement, les stratégies pour rehausser cette dernière, les psychothérapies, la relaxation, le sport, l’alimentation et parfois la médication permettent de gérer aussi bien l’amaigrissement pathologique que le trouble anxieux.

Perte de poids liée à l'anxiété : conseils pour gérer le stress et retrouver un poids santé
Les auteurs de cet article :
Inès Mouldi
Inès Mouldi, Psychologue Clinicienne
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram