Accueil Stress Trembler de stress : Comprendre les causes et comment y remédier

Trembler de stress : Comprendre les causes et comment y remédier

19 février 2024
Rédigé par Inès Mouldi
Vérifié par Inès Mouldi

Les tremblements, ce sont des mouvements involontaires. Généralement rythmiques, ils consistent en des oscillatoires de muscles antagonistes, selon Gonzalez-Usigli (2022). Ils touchent principalement les mains, la tête, le visage, les cordes vocales, le tronc ou les jambes. Même si certains sont d’ordre pathologique et s’inscrivent dans le cadre de maladies comme la sclérose en plaques, la plupart du temps, ils sont physiologiques et causés par le stress.

Qu'est-ce que le tremblement de stress et quelles sont ses causes ?

Le tremblement physiologique peut être causé par la faim, le froid, l’effort physique ou encore certains médicaments. Lorsqu’il est provoqué par un stress, il aura des symptômes spécifiques et ces derniers ne manqueront pas de déclencher à leur tour d’autres réactions chez le sujet qui en souffre.

Les symptômes du tremblement de stress

Appelés également tremblements fonctionnels ou psychogènes, ces mouvements dûs au stress ont la particularité d'apparaître et d’être fortement accentués par des émotions vives et les angoisses. Ils se présentent généralement de manière subite et le sujet se sent impuissant face à ce symptôme, car il est incapable de l’arrêter.  D’après le National Institute of Neurological Disorders and Stroke, leur intensité augmente lorsque la personne y prête attention et elle diminue si elle est distraite. Parmi les manifestations observées, il y a :

  • Les secousses involontaires et rythmiques des mains, des bras, des jambes, du torse, de la tête, et même des cordes vocales.
  • Les difficultés à réaliser certains gestes et à contrôler les objets.
  • Des symptômes associés : palpitations cardiaques, respiration saccadée, troubles de l’attention…

Les facteurs qui peuvent déclencher le tremblement de stress

Le stress déclenche toute une kyrielle de manifestations physiques et psychiques. Certaines d’entre elles sont à l’origine des tremblements :

  • Le pic d’adrénaline : soumis à une situation anxiogène, l’organisme libère de l’adrénaline. Si cette dernière est produite en forte dose, elle va augmenter significativement le rythme cardiaque, la circulation sanguine et la tension musculaire. Cette contraction des muscles peut être tellement intense qu’elle engendrera des tremblements.
  • Les troubles du sommeil et la fatigue : le sujet stressé dort mal et cela se répercute sur son état général. Il se sent généralement usé dès le réveil. Tout cela va générer des mouvements involontaires. En effet, des nuits réparatrices sont essentielles afin de favoriser la récupération musculaire et le bon équilibre biochimique. En l’absence de ces paramètres, le bon fonctionnement des muscles et leur coordination sont lésés et nous observons une hyperexcitabilité neuro-musculaire engendrant des secousses incontrôlées.

Les conséquences du tremblement de stress

Le souci avec les tremblements psychogènes, c’est qu’ils vont eux même provoquer chez l’individu un stress supplémentaire. En effet, face à ces secousses corporelles, le sujet est confronté à son incapacité à contrôler ses propres mouvements lorsqu’il doit gérer un évènement anxiogène. Cela décuple son appréhension de ces situations et augmente son niveau d’angoisse.  Il est alors possible qu’il se réfugie dans le tabagisme, l’alcool ou dans l’utilisation de substances addictives, car il pense à tort que cela va le détendre. Or, de tels comportements ne feront qu’amplifier les symptômes.

Par ailleurs, la personne qui est aux prises avec de telles manifestations risque de perdre sa confiance en elle. Le fait d’être soumise au regard d’autrui au moment où elle se sent faible et incapable d’avoir une maîtrise de son corps a généralement un impact négatif sur son image d’elle-même.

le tremblement de stress et quelles sont ses causes

Comment remédier au tremblement de stress

La reprise de contrôle sur ses muscles et la disparition des tremblements devront irrémédiablement passer par une excellente gestion du stress. Celle-ci est essentielle pour retrouver le bien-être psychologique et s’armer pour affronter les situations menaçantes ou perçues comme telles. Afin d’arriver à maîtriser son état psychique, il y a les techniques de relaxation que tout sujet peut apprendre à utiliser seul, mais il y a aussi les psychothérapies.

Les techniques de relaxation pour réduire le tremblement de stress

Parmi les meilleures techniques de relaxation qui visent à réduire le stress et les tremblements, il y a le training autogène de Schultz. Il s’agit d’une technique d’auto-régulation facile à utiliser à tout moment de la journée pour déstresser et relâcher ses tensions. Cette auto-hypnose passe par la décontraction de tous les groupes musculaires, l’un après l’autre, provoquant une onde de bien-être et dissipant les angoisses qui abrasent la capacité de rationalisation.

Nous pouvons également recommander la respiration diaphragmatique. Selon Maleki et ses collaborateurs (2022), le fait de réapprendre à respirer profondément a un effet positif incontestable sur le stress et ses symptômes. Une meilleure oxygénation de l’organisme va réduire le rythme cardiaque, activer le système nerveux parasympathique et diminuer les contractions et les secousses involontaires des muscles.

Les approches thérapeutiques pour traiter le tremblement de stress

Diverses approches thérapeutiques peuvent être envisagées pour réduire le stress et les tremblements. Celles qui ont prouvé leur grande efficacité, ce sont :

  • La psychothérapie cognitivo-comportementale : nombreuses sont les  études qui confirment qu’il s’agit de la meilleure thérapie pour venir à bout assez rapidement des troubles anxieux et du stress. Cette technique, qui vise à réviser les fausses croyances et les cognitions négatives, permet de diminuer considérablement l’intensité des angoisses et la symptomatologie associée. Parmi ses différentes étapes, il y a l’exposition du sujet aux situations hautement stressantes pour qu’il arrive à maîtriser ses émotions et ses manifestations physiologiques lorsqu’il y est confronté.
  • La Réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR) : ce programme a été développé par Jon Kabat-Zinn en 1979. Selon l’Association pour le Développement du Mindfulness, ça consiste en un entraînement de 30 heures à la méditation pleine conscience. Cela permet à l’individu de repérer ses réactions mentales, émotionnelles, mais également physiques lorsqu’il est stressé. Il développera petit à petit une nouvelle façon de voir les choses, plus centrée sur le présent, et un certain recul réduisant les angoisses et les manifestations physiologiques.
  • Les groupes de parole : c’est une excellente alternative face aux tremblements dus au stress et qui se manifestent très généralement en milieu social. Ces groupes permettent d’échanger avec des personnes ayant le même vécu. Des recherches ont clairement démontré que cela avait un impact direct sur le niveau d’anxiété. De plus, la configuration même de cette solution oblige la personne à se dépasser et à vivre des situations qu’elle appréhende dans un contexte sécurisant pour elle. 

Conseils pratiques pour faire face au tremblement de stress au quotidien

Parallèlement aux remèdes précédemment développés, il y a d’autres astuces qui permettent de venir à bout du stress et des tremblements. Celles-ci devraient être intégrées dans le quotidien du sujet afin de fortifier ses ressources face aux situations stressantes.

Les stratégies d'adaptation pour gérer le tremblement de stress dans les situations quotidiennes

Pour Lazarus et Folkman (1984) : « Les stratégies d’adaptations sont l’ensemble des efforts cognitifs et comportementaux destinés à maîtriser, réduire ou tolérer les exigences internes ou externes qui menacent ou dépassent les ressources d'un individu ».

Pour réussir à ne pas être dépassé par le stress, il est recommandé d’évaluer de manière rationnelle la situation pour savoir si elle est contrôlable ou pas. Si elle l’est, il faut alors définir des objectifs pour arriver à la gérer. Cependant, si elle s’avère ingérable, il est conseillé de lâcher prise et de ne pas se mettre en échec.

Une personne qui stresse par rapport à un exposé qu’elle doit présenter, n’est clairement pas face à un événement totalement incontrôlable, même si cela peut lui paraître être le cas au départ. Éviter la situation, c’est se laisser guider par ses émotions. Au final, cela risque de la rassurer un moment d’être débarrassée de la tâche, mais sur le long terme ceci est loin d’être efficace. Par contre, si elle essaye de trouver des moyens de se  sentir à l’aise le jour J, même si quelques tremblements la gêneront, cela l'encouragera à réitérer l’expérience jusqu’à la maîtriser parfaitement.

L'importance d'un mode de vie sain pour réduire le tremblement de stress

Un sommeil de qualité, une alimentation équilibrée et une hydratation optimale réduisent considérablement l’état de tension du sujet et les risques qu’il présente des tremblements. Il est donc important de se relaxer 30 minutes avant d’aller au lit et de dormir 8 heures entières. Il faut en complément un régime alimentaire comprenant des fruits, des légumes, des céréales, des légumineuses, des produits laitiers en quantités raisonnables, du poisson et des viandes maigres.

Il est important aussi de savoir que cela évite à l’organisme le stress oxydatif. Sur le long terme, ce dernier pourrait causer divers troubles neurologiques, dont les tremblements.

Les activités relaxantes qui peuvent aider à atténuer le tremblement de stress

Le choix des activités relaxantes qui permettent de réduire le stress va dépendre des goûts du sujet. Parmi celles que nous conseillons, il y a :

  • Le yoga.
  • Des haltes régulières dans les centres de bien-être et les spas.
  • Les sorties avec des amis bienveillants.
  • Écouter de la musique.
  • Les activités artistiques : le dessin, le coloriage et le théâtre.
  • Tenir un journal intime.
Conseils pratiques pour faire face au tremblement de stress au quotidien

Témoignage

Il est capital que la personne qui se trouve entre les griffes du stress et qui manifeste des tremblements se rassure en sachant qu’elle n’est pas seule et que beaucoup de personnes sont passées par là. En voici une.

A, une jeune femme qui a réussi à contrôler ses tremblements de stress

« Il y a quelques mois, alors que je venais d'intégrer l'université, j'ai remarqué des tremblements inexpliqués dans mes mains. C'était une période de grands changements pour moi. J'avais dû quitter le cocon familial pour poursuivre mes études dans une autre ville. Tous mes repères étaient soudainement chamboulés, et cela avait déclenché une série de symptômes liés au stress. J'ai développé de l'eczéma, mes nuits étaient agitées, j'étais souvent irritable, et mes mains tremblaient. C'était un moment difficile…Et pour aggraver les choses, une camarade de classe m'avait attribué le surnom sournois de "Miss Parkinson". La situation était d'autant plus difficile à vivre que la plupart de mes cours impliquaient des manipulations en laboratoire. C’était réellement un véritable calvaire.

Ces secousses involontaires de mon propre corps m’étaient réellement insupportables et plus j’y pensais, plus elles devenaient intenses. J'ai dû trouver des moyens de faire face à ces tremblements et de gérer mon stress. J'ai commencé à pratiquer la respiration profonde, cela me permettait de me détendre la nuit. Mais c’est vraiment la méditation qui m’a le plus aidée. J’ai beaucoup lu dessus et j’ai regardé des vidéos sur Youtube m’ont énormément aidée.

Parmi les autres éléments qui m’ont aidé à traverser cette période, il y a le fait que j’ai toujours bénéficié du soutien social de mes amis d’enfance et que je me suis fait pas mal de potes au fil des semaines. Je prenais aussi des tisanes apaisantes à la camomille. Ah, je viens  de me rappeler qu’un pharmacien m’avait donné du Gelsemium. Si j’ai par la suite arrêté ce traitement homéopathique, il m’arrive d’en reprendre lorsque je suis à nouveau stressé ou que je me prépare à passer un examen. »

Quand faut-il consulter un professionnel en cas de tremblement de stress ?

Les tremblements ne sont ni un symptôme dangereux, ni inquiétant. Cependant, il est parfois essentiel de consulter.

Les signes indiquant qu'il est temps de demander de l'aide professionnelle

Si le tremblement apparaît de manière soudaine et sans aucun rapport évident avec un état de stress, il est alors important d’aller voir un spécialiste.

C’est aussi le cas même si le lien de causalité est avéré et dans le cas où les symptômes sont persistants ou deviennent gênants au point d’entraver le quotidien du sujet. La personne n’arrive plus à réaliser correctement certaines tâches, telles que le fait d’écrire ou de tenir convenablement les objets. Cette gêne peut également être sociale et isoler l’individu qui refuse que l’entourage remarque ses tremblements.

Les spécialistes vers lesquels se tourner pour obtenir un soutien

Il est important de commencer par un neurologue qui éliminera toute cause neurologique. Si l’étiologie somatique est éliminée et que les tremblements sont clairement psychogènes, il est conseillé de consulter un psychologue ou un psychiatre. Ces spécialistes de la santé mentale évalueront l’état de l’individu et détermineront s’il s’agit d’un « simple » stress ou d’un véritable trouble anxieux.  Ils orienteront alors le sujet vers un psychothérapeute afin de suivre la thérapie qui conviendra le mieux à son cas.

Il faut noter que dans certains cas, l’inconfort ou l’affection psychologie peut nécessiter l’administration d’un traitement médicamenteux par le psychiatre.

Conclusion

Le stress déclenche la libération d'adrénaline. Associée ou pas à des symptômes, tels que la fatigue et un sommeil perturbé, cette dernière peut entraîner des mouvements involontaires dans certaines parties du corps. Ces tremblements risquent de créer un cercle vicieux en intensifiant les angoisses de l'individu et en affaiblissant son estime de lui-même. Afin d’éviter cela, des approches telles que la relaxation, la psychothérapie, la pleine conscience et un mode de vie sain se sont révélées efficaces. Dans certains cas, il peut être nécessaire de consulter un médecin ou un psychologue pour exclure d'autres causes sous-jacentes et améliorer la qualité de vie du sujet.

Trembler de stress : Comprendre les causes et comment y remédier

Les auteurs de cet article :
Inès Mouldi
Inès Mouldi, Psychologue Clinicienne
Inès Mouldi
Inès Mouldi, Psychologue Clinicienne
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram