Accueil Stress 6 astuces pour se débarrasser de l’eczéma lié au stress

6 astuces pour se débarrasser de l’eczéma lié au stress

16 mai 2022
Rédigé par Inès

L’eczéma est la deuxième affection cutanée la plus fréquente en France et dans le monde. Il peut apparaître même chez les tout-petits. Si, parfois, il a des causes génétiques, l’environnement peut aussi contribuer à son apparition. Ainsi, des agents chimiques, ou même des états psychiques peuvent le provoquer. Le stress, d’ailleurs, peut aussi bien en être la cause, qu’un facteur aggravant. Ceux qui en souffrent savent à quel point ce dernier peut provoquer des poussées violentes. Cela a parfois un impact très négatif sur la vie psychosociale de ces personnes qui s’isolent et tombent parfois même dans la dépression. Certains gestes simples permettent d’éviter les crises et de les espacer efficacement.

Pourquoi le stress provoque-t-il l’eczéma ?

L’eczéma est une dermatose inflammatoire qui n’est pas contagieuse. Elle évolue par crises et peut être atopique ou de contact. Elle se manifeste à travers des rougeurs aux contours mal délimités, des squames, de petites vésicules et/ou des suintements. Ces symptômes s’accompagnent de démangeaisons qui peuvent être extrêmement difficiles à gérer. Ils apparaissent généralement sur diverses parties du corps comme le cuir chevelu, le visage, le cou, les parties génitales, le creux du coude, les mains, l’arrière des genoux, les pieds… Le stress participe à l’apparition de ces manifestations et/ou les aggrave.

Explications biophysiologiques

En effet, dans leur recherche mise en place suite au tremblement de terre de Hanshin, Kodama et ses collaborateurs ont démontré un effet incontestable du stress sur l’apparition des dermatoses atopiques. Cela est expliqué par le lien puissant entre le cerveau et la barrière cutanée. Durant les premières phases de la vie embryonnaire, ces deux organes possédaient les mêmes tissus. Cela en fait deux entités interdépendantes. D’ailleurs, le système immunitaire de la peau subit les modifications du système nerveux (Colignon, 2018). Cela fait de cette dernière le miroir de notre âme. Ainsi, les situations anxiogènes activeront la libération du cortisol dans l’organisme. Cette hormone affaiblira les défenses de ce dernier et pourra causer une forte poussée d’eczéma.

Explications par les théories psychosomatiques

Selon les pionniers de la théorie psychosomatique, les maladies apparaissent en réaction à des problèmes psychiques non résolus. La non mise en mots des soucis rencontrés pourrait provoquer leur traduction en des maux physiques. Ainsi, pour simplifier, une personne, dont les ressources visant à affronter le stress sont dépassées, manifesterait des troubles cutanés comme l’eczéma. Franz Alexander (cité par Szwec, 2006), un célèbre psychanalyste américain, attribuait la cause de cette dermatite chez sa patiente à des conflits névrotiques non résolus.

6 conseils pour soigner l'eczéma émotionnel

L’eczéma induit par le stress peut bien sûr être pris en charge par un dermatologue pour soulager rapidement les démangeaisons et les poussées. Des dermocorticoïdes, des immunosuppresseurs ou une photothérapie pourront être prescrits selon les cas et le type de dermatite diagnostiquée par le spécialiste. Mais il existe, en parallèle, des moyens qui permettent de s’auto-apaiser et de mieux gérer ces manifestations et leurs conséquences sur le quotidien.

Gérer le stress plus efficacement

Attaquer le mal à sa racine est toujours un excellent moyen pour neutraliser les plaques et les démangeaisons ou de les espacer. Pour cela, il faut lutter efficacement contre le stress. Il est alors important d’adopter une certaine hygiène de vie, de dormir plus et mieux, de manger sain et de faire du sport régulièrement. Il faut également réorganiser ses priorités et apprendre à bien gérer son temps de sorte à garder des moments de plaisir chaque journée.

Il existe, sur Calmement, de nombreuses astuces pour apprendre à affronter les situations stressantes et à se relaxer rapidement. Certaines techniques sont naturelles et non invasives.

Utiliser les huiles essentielles

Grâce aux huiles essentielles, l’aromathérapie soigne aussi bien les maux du corps que ceux de l’esprit. En effet, les HE sont des anti-stress qui permettent de mieux gérer et appréhender les situations anxiogènes ainsi que les symptômes qu’elles provoquent. Mais elles ont également des vertus analgésiques, cicatrisantes et anti-inflammatoires qui permettent de soigner l’eczéma. La camomille romaine, la lavande fine et la menthe poivrée représentent d’excellents remèdes qui agissent à la fois sur l’équilibre psychique et sur les affections cutanées.

Pratiquer la sophrologie

La sophrologie est une approche psychocorporelle qui a pour objectif d’aider la personne à mieux se connaître, à s’accepter et à réaliser un certain épanouissement. En s’adonnant à une telle pratique, le sujet accueillera mieux ses émotions négatives et arrivera à mieux gérer son stress. Dans le cas des personnes souffrant d’eczéma, les séances les aideront, en plus, à avoir une meilleure conscience de leur maladie, à être attentif aux premiers signes qui annoncent une poussée imminente et à mieux y réagir. Les démangeaisons seront mieux tolérées grâce au renforcement des capacités à en détourner l'attention.

Se mettre à la méditation

Harfensteller (2022) a mené une étude sur un groupe de personnes souffrant d’eczéma atopique. Après avoir passé aux participants de nombreux tests, elle les a soumis à des séances hebdomadaires de médiation pleine conscience pendant 7 semaines. Elle a ensuite réévalué leur niveau de stress, leur acceptation de la maladie ainsi que l’intensité des démangeaisons. Les résultats ont montré un effet bénéfique de cette pratique sur toutes les variables étudiées.

D’autres études ont démontré, grâce à l’IRM, que cette technique avait la capacité d’inhiber certaines zones cérébrales responsables du grattage.

Appliquer des crèmes hydratantes

Des crèmes, des laits ou des baumes émollients sont souvent prescrits par les dermatologues afin de prévenir les poussées chez les sujets souffrant d’eczéma. En effet, l’hydratation de la peau va pallier à la sécheresse occasionnée par la dermatite. Cela aura pour conséquence, de repousser les crises et apaisera l’épiderme. L’apport en éléments gras va combler les carences du derme en lipides et fortifier la barrière cutanée.

Il est important de noter que l’application de tels produits ne doit se faire que sur une peau saine (en dehors des crises), propre et légèrement humide.

Éviter les irritants

Même lorsque l’eczéma est d’origine psychologique, que ce soit à la maison ou dans le milieu du travail, il est important d’éviter certains allergènes et d’autres irritants. Sur la liste de ces derniers, nous retrouvons, par exemple, le paraben, quelques parfums, la laine, le polyester et des produits détergents ou dégraissants. Par ailleurs, la peinture, la colle, la résine, certaines huiles et des métaux sont souvent à l’origine d’une aggravation de la dermatite chez les travailleurs en milieu industriel.

L’eczéma psychologique : quels sont les bons réflexes pour le prévenir ?

Pour apprendre à vivre avec une maladie chronique, il est capital de l’adopter et de consulter un spécialiste pour mieux connaître ses causes, ses symptômes, la manière de la prévenir et comment la traiter efficacement. Dans le cadre de l’eczéma psychologique, il est intéressant de se cultiver tant auprès d’un dermatologue que d’un spécialiste du stress (psychologie, psychiatre ou psychothérapeute). Ces derniers, effectueront un travail de psychoéducation qui aidera le patient à accepter sa maladie et à mieux la gérer. Certaines psychothérapies comme la TCC pourront s’avérer très utiles pour combattre le stress, ce facteur capital dans la maladie dermatologique.

Par ailleurs, il existe des réflexes simples et quotidiens qui pourraient éviter cette dermatose prurigineuse. Parmi ces derniers, il y a la prise de probiotiques. Ces bactéries naturelles ont été scientifiquement approuvées comme traitement efficace de la dermatose chez les grands, et même chez les jeunes enfants (Lopez-Ramirez, 2019). La consommation de compléments alimentaires contenant du zinc, de la quercétine, de l’onagre et/ou de la vitamine D, pourrait aussi constituer un bon moyen de prévention. En effet, ces nutriments ont un excellent pouvoir anti-inflammatoire et anti-stress.

Conclusion

L’eczéma est une affection dermatologique très gênante, qui peut être causée par le stress, et qui a un impact psychologique très important. Cela place le sujet souffrant dans un tourbillon d’angoisses d’où il est possible de sortir si on s’informe bien. En plus des astuces développées aujourd’hui, il existe une autre méthode naturelle qui peut s’avérer efficace pour combattre les différentes manifestations de l’anxiété, dont cette dermatose. Il s’agit du LineQuartz, cette thérapie quantique révolutionnaire.

Les auteurs de cet article :
Inès
Inès, Psychologue Clinicienne
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram