Accueil Stress Comment calmer les douleurs cervicales liées au stress ?

Comment calmer les douleurs cervicales liées au stress ?

30 mai 2022
Rédigé par Inès

Quel lien entre le stress et les douleurs cervicales ? Comment agit le stress sur le système nerveux central et végétatif ? Comment soulager les muscles du cou ? On vous répond dans cet article !

Selon Santé Publique France (2022), les troubles musculosquelettiques constituent 88 % des maladies professionnelles reconnues. La posture adoptée ou les sollicitations biomécaniques ne semblent être que la partie visible des causes de ces affections. En effet, dans la littérature scientifique, nous retrouvons un nombre impressionnant d’études qui affirment une causalité entre les facteurs psycho-sociaux au travail et les cervicalgies (Hootman et ses collaborateurs, 1994). Cependant, qu’il soit dû à des conflits familiaux, à des problèmes financiers ou à n’importe quelle situation que le sujet juge anxiogène, le stress pourra toujours engendrer des douleurs au cou. Si des gestes simples permettent de les soulager, le plus judicieux pour le sujet souffrant, serait d’améliorer sa gestion des angoisses.

Comment le stress agit-il sur la région cervicale ?

Les cervicalgies sont des douleurs au cou qui peuvent parfois irradier l’épaule et les bras. Le stress chronique les cause ou les aggrave en agissant sur trois systèmes : le nerveux central et végétatif, l’endocrinien et l’immunitaire. (Aptel et Cnockaert, 2000).

Action du stress sur le système nerveux central et végétatif

La formation réticulée va d’abord être stimulée par la sécrétion des catécholamines. L’adrénaline et la noradrénaline accroîtront, alors, le tonus musculaire au niveau du cou. Ces neurotransmetteurs causeront également une diminution de la microcirculation dans les muscles. Cela engendrera la fatigue de ces derniers et une sensation douloureuse.

Activation du système endocrinien

En cas de stress très intense ou prolongé, l’organisme sécrète diverses hormones. Le cortisol, par exemple, sera libéré en grande quantité par les glandes cortico-surrénaliennes. Cela pourrait avoir pour conséquence un déséquilibre hydrominéral et favoriser les œdèmes. Ces derniers causeront à leur tour des compressions nerveuses et des algies dans la région cervicale.

Fragilisation des défenses immunitaires par le stress

Parmi les autres substances sécrétées en cas de stress, il y a les cytokines qui vont participer à affaiblir les défenses immunitaires. En effet, selon Hasenbring et ses collaborateurs (2012), elles diminuent l’efficacité de l’organisme à réparer les tissus des tendons du cou. Par ailleurs, parmi ces glycoprotéines, il y a les interleukines. Ces dernières ont une fonction pro-inflammatoire et peuvent engendrer des inflammations au niveau du rachis cervical ou des disques intervertébraux.

4 Astuces pour soulager les muscles du cou

Les cervicalgies ont beau être très désagréables, elles engendrent rarement de grandes complications somatiques. Cependant, si elles deviennent chroniques, elles peuvent avoir un impact important sur la qualité de vie du sujet. Alors, pour éviter que cela se produise, il est important de pallier aux raideurs et aux douleurs cervicales et de décontracter ses muscles.

Stimuler la circulation sanguine

La circulation sanguine entre les muscles et les artères peut être affectée en cas de cervicalgies dues au stress. Pour remédier à cela, il est possible d’adopter certaines routines pour que le sang circule d’une manière plus fluide. Prendre pour habitude de faire au moins une demi-heure de marche chaque jour sert très bien cet objectif. Cela permet, en plus, de libérer des hormones, comme l’endorphine, qui soulagent les douleurs. Le yoga constitue aussi un bon moyen pour fluidifier les liquides de l’organisme. À travers la respiration abdominale et la relaxation, il régule l’afflux sanguin.

Dénouer les tensions cervicales avec de la chaleur

Parmi les décontractants musculaires naturels, il y a la chaleur. Cette méthode de grand-mère est aujourd’hui utilisée en médecine. Elle porte depuis le nom de thermothérapie. Des études ont démontré l’action d’une température assez élevée sur le relâchement musculaire ainsi que sur l’amélioration de l’élasticité des tissus et de la circulation sanguine. Prendre un bain ou placer une bouillotte ou une compresse imprégnée d’eau chaude, permet donc de soulager les algies et de dénouer les tensions cervicales. Il faut savoir aussi qu’il existe, désormais, sur le marché, un bon nombre de patchs chauffants destinés à lutter contre les douleurs du cou, du dos ou des épaules.

Soulager les tensions des muscles grâce au massage

D’après la revue scientifique des études sur la massothérapie d’Arsenault (2015), cette pratique a un effet bénéfique indéniable sur les cervicalgies, les douleurs aux épaules, mais, également, sur le stress. Elle permettrait d’augmenter l’amplitude articulaire et de diminuer les raideurs et les algies. Il existe un bon nombre de techniques qui permettent de bénéficier de ces vertus : le shiatsu, le Qi gong… Rappelons que les massages effectués par un kinésithérapeute garantissent qu’il n’y aura aucune mauvaise manipulation qui entraînerait une aggravation des symptômes. Mais il est aussi tout à fait possible de s’auto-masser efficacement et sans risques. La vidéo suivante explique comment procéder pour détendre la région cervicale.

 

Appliquer des huiles essentielles

Pour profiter encore plus des bienfaits d’un massage, il est conseillé d’utiliser des huiles essentielles. En effet, l’aromathérapie est très efficace pour détendre les tensions musculaires, fluidifier la circulation sanguine et calmer les douleurs. Parmi les HE les plus recommandées pour les cervicalgies, il y a celle de romarin à camphre. Elle a de puissantes propriétés relaxantes et décontractantes. Quant à l’HE de gaulthérie couchée, elle est très appréciée par les sportifs. Et ceci n’est pas étonnant vu qu’elle est à la fois antalgique, vasodilatatrice et anti-inflammatoire. Elle permet, en plus, de relâcher les muscles. Enfin, l’eucalyptus citronné peut également être une bonne indication vu son action sur les raideurs cervicales.

Traiter le stress pour éviter les douleurs au cou

Ainsi, des moyens naturels et/ou inspirés de la médecine chinoise peuvent être utilisés pour soulager l’inconfort ou les perturbations fonctionnelles dus aux cervicalgies. Mais pour ne plus souffrir de ce type de maux, il faut éliminer leur source, à savoir le stress.

Il existe divers moyens pour y parvenir, l’essentiel étant d’être conscient de l’impact nocif de ce dernier sur l’individu à court et à long terme. Le stress perturbe le quotidien de la personne qui le subit, diminue ses performances cognitives et professionnelles, provoque des conflits avec son entourage. Mais, le pire dans tout cela, c’est qu’il fragilise l’organisme et provoque divers symptômes somatiques. En plus des troubles musculosquelettiques, il pourra se manifester, s’il n’est pas soigné, sur la peau, au niveau digestif et pourra fragiliser le cœur. Tous ces signes sont des équivalents de cri d’alarme du corps qui se trouve épuisé par l’action des angoisses sur son fonctionnement.

Pour que le sujet retrouve le bien-être intérieur et que toutes ses réactions physiologiques reviennent à la normale, il lui suffira d’organiser ses journées autrement. Il devra prendre du temps pour lui, faire des activités relaxantes et sportives. Il devra également trouver des méthodes qui lui conviennent pour se détacher et apprendre à affronter son environnement et ses pressions. Les psychothérapies, la sophrologie et la méditation pleine conscience pourraient être de bonnes alternatives pour cela. Des gestes simples comme l’utilisation d’une balle anti-stress ou le coloriage peuvent aussi aider à s’apaiser.

Conclusion

Le stress agit par divers mécanismes physiologiques sur l’individu provoquant, entre autres, des cervicalgies. Ces dernières peuvent être contournées ou soulagées par des méthodes naturelles, dont certaines sont ancestrales. Mais l’idéal serait d’éliminer les angoisses de la vie du sujet ou que ce dernier se donne les moyens de gérer les situations anxiogènes. À cet effet, il existe 10 moyens naturels pour (re)devenir zen.

Les auteurs de cet article :
Inès
Inès, Psychologue Clinicienne
crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram